Ponts en pierre

Les roches qui se reflètent dans les eaux de Mornos, d’Evinos et de leurs affluents sont un héritage unique qui relie hier et aujourd’hui.

La plupart de ces ponts sont monotones et sont construits dans des endroits choisis où le lit de la rivière est étroit. Ils sont construits par des artisans expérimentés et se tiennent fièrement pendant de nombreuses années presque observables dans l’ombre profonde des nouveaux axes routiers. Les plus importants d’entre eux sont:

Le couvre-chef. Un monument de pont extraordinaire dans les grappes de Mornos sous l’abri de Rethymno qui a été bien conservé depuis la domination ottomane. De ce pont Doris communiquait avec Nafpaktia, surtout quand Mornos est descendu et était impraticable. De là, les sauveteurs de l’Exode héroïque de Messolonghi (10 avril 1826) passèrent et trouvèrent refuge dans le monastère voisin de Varnakovas.

Le pont, selon la tradition, est doublement hanté. Les deux «idiots», Arapis de la partie Nafpaktiotiko et Belasitsa du Dorique s’entraidant gèrent des siècles maintenant et protègent le pont de la colère de Mornos.

Le pont Artotivas a été construit ou reconstruit pendant la première domination vénitienne de 1407-1499 en forme de voûte et de pierre avec du plâtre. Il est situé dans une position unique au point le plus étroit de la rivière Evinos juste avant qu’il ne rejoigne l’affluent de Kotsalos.

Il a une ouverture de 22,35 m, une largeur de 2,4 m et une épaisseur de 1 m. La chaussée des deux extrémités du pont vers le haut avance avec des atterrissages inclinés. Le revêtement final est fait avec un chemin pavé soigneusement construit. Il a connecté l’Étolie occidentale avec la montagne Nafpaktia et Evritania jusqu’aux années 1950, quand la nouvelle route de Thermo-Platanos a été construite.

Son pont à Kakavo reliait Ambelakiotissa à Upper Hora. Il forme une grande arche cintrée qui repose sur deux bases incurvées opposées. Il est construit avec la pierre de la région par des artisans d’Epire.

Dans les rues étroites de Klepas on oublie un grand pont de pierre de 10 m., 2 m de large et de hauteur du lit d’Evinos d’environ 20 m. Le pont a été visité en 1890 et décrit par l’écrivain Andreas Karkavitsas.

Le pont de Gria à Granitsiotis relie la route à Nafpaktos – Hani Loi – Kefalogiofyro à Trikorfo. Il a été construit en 1904, a une ouverture en arc de 11 mètres, une largeur de 2,30 mètres et une hauteur de la surface de l’eau de 5,5 mètres

Le pont de Dorvitsa a été construit pendant la domination ottomane pour relier Dorvitsa à Platanos.